Issu d’une famille de pêcheurs, je n’ai jamais pratiqué autrement qu’à la mouche... avec le recul je pense qu’il s’agit d’une faiblesse, que je n'ai pas encore eu le courage de combler. Néanmoins en cette année 2021 j'aborde avec beaucoup d’optimisme et d’enthousiasme ma quarantième saison de moucheur impénitent... ce n'est pas rien même si ce n'est pas toujours gage d'efficacité. 

 

Si je ne suis pas un technicien hors pair du lancer, si je n’accorde presque aucune importance au matériel, je demeure persuadé que le "secret" de la pêche réside dans l’observation et la "compréhension" de la nature. Fut un temps cette démarche aurait été normale pour un moucheur digne de ce nom, aujourd’hui cela est souvent négligé voire jugé inutile... "autres temps autres mœurs" comme on dit. Mais pour autant que je puisse l’observer au bord de l’eau, cela paie… bien mieux que la dernière perdigon "Kikartone" à 3 euros et la dernière canne "Kibalans" à 1000 euros. En fait, à l’image la truite, il me plaît de nager à contre-courant... loin des effets de mode qui agitent régulièrement le gotha de la pêche.

 

Cette expérience en rivière a été mise à disposition du grand public au travers deux ouvrages techniques :

- Le premier est "Confessions d'un pêcheur à la mouche" sur la truite Fario en rivières édité en 2017 et désormais épuisé. Ce livre a connu un vif succès et beaucoup de collectionneurs estiment qu’il est une référence majeure sur ce thème, considérant qu’il est le plus complet jamais écrit en langue Française... chacun jugera.

 

- Le second est "Escapades d'un pêcheur à la mouche" publié en 2019, afin d’aborder un point que je n’avais pas suffisamment traité à mon goût dans "confessions" à savoir la manière dont on passe de la théorie à la pratique. Cela a été fait par une description et une analyse extrêmement détaillée de journées de pêche vécues en 2016.

 

-  Le troisième et dernier est "Confessions d'un pêcheur à la mouche" sur la truite Arc en Ciel en lacs et réservoirs publié en 2020. Si comme tout le monde j’ai encore beaucoup de choses à découvrir, j’ai souhaité transmettre cette expérience, dont je vois bien au bord de l’eau qu’elle sera utile à bon nombre de moucheurs. N’en déplaise, la pêche en réservoir est beaucoup plus variée, changeante, exigeante, que celle que l’on pratique en rivière… c’est la raison pour laquelle j’espère que ce livre contribuera à lui donner la place qu’elle mérite dans notre échelle de considération.

 

 

En fait ce ne sont pas les idées qui manquent, bien au contraire, mais le temps... de même que la nécessité de faire vivre sa famille, comme tout un chacun, à travers mon vrai travail. Voilà pourquoi je laisserai aux autres le soin d’ajouter de nouvelles pages au "grand livre de la pêche en France"… je quitte le monde de l’écriture sans regrets et avec sérénité, considérant avoir fait mon "devoir" au mieux de mes possibilités intellectuelles, techniques, et financières. 

 

A bientôt au bord de nos rivières et nos lacs adorés,

Christophe

 

Fait le 25 novembre 2020