Le 13/07/18 :  Stéphane Robin, guide de pêche depuis 11 ans en Haute-Vienne et moniteur fédéral (FFPML), a été l’un des premiers à commander mon livre « confessions d’un pêcheur à la mouche »… c’était au début de l’automne 2017.

Il a eu la délicatesse de m’en faire un retour après avoir fait une lecture complète, comme je le demande systématiquement à mes lecteurs. Certains le font comme Stéphane et beaucoup ne le font pas même s’ils apprécient beaucoup le livre. Ce sont les petits actes du quotidien qui souvent éclairent la personnalité des êtres humains, alors ce geste a attiré mon attention. Quelques échanges téléphoniques suivirent et les intuitions de départ se confirmèrent…nous avions des valeurs communes. Voilà pourquoi une sortie pêche a été convenue voici quelques jours seulement.
 
Ce beau bébé de 110 kg, ancien rugbyman toujours impliqué dans la vie de son club à travers la formation des jeunes, pêche dans le Limousin depuis 45 ans alors inutile de lui raconter des histoires. Et la mouche c’est son dada puisque après avoir passé son diplôme de guide il a suivi une spécialisation mouche avec la Fédération (FFPML).
Pour l’avoir vu en action au bord de l’eau, il a un style que j’adore puisque j’ai le même… il pêche comme un braconnier… comme un fin connaisseur de la rivière et des mœurs de ses truites. Un gars capable de tous les stratagèmes y compris les plus inattendus pour accrocher une truite. On a quelques différences d’approche quand même, c’est ce qui fait le charme de la chose ! Si vous voulez découvrir cette pêche, très technique et très intuitive, allez voir Stéphane.
 
Mais ses qualités vont au-delà du strict domaine de la pêche… c’est quelqu’un de prévenant qui se décarcasse pour vous faire passer une bonne journée… croissants et pains au chocolat avec café le matin, gros pique-nique midi et soir avec produits régionaux (et du matos !). Et puis Stéphane c’est la bonne humeur, l’humilité, la générosité. Sans doute ces qualités que l’on retrouve dans certains sports dont le rugby.
Chris