Le 28/04/18 : Retour de deux jours de pêche passés avec Philippe Dolivet sur le lac du Drennec (Finistère). Si j'ai décidé de faire appel à ses services de guide c'est parce qu'il est un spécialiste des réservoirs, que leur profil soit de type Français, Anglais, Irlandais. Depuis plusieurs mois nous conversions sur internet, d'où le plaisir de se rencontrer "en vrai" pour la première fois. Quel bonheur de faire connaissance de Monsieur et Madame Dolivet, puis de visiter son petit royaume ! Dès les premières minutes il me montre un bouquin au milieu d'environ 500 autres "là il y a un bon livre sur la pêche à la mouche", inutile de vous dire je suis fier comme Artaban de voir qu'il parle du mien ! Nous passons une soirée délicieuse au cours de laquelle nous discutons de nos vies respectives, sans pour autant parler de pêche car la vie d'un être humain ne se résume pas à cela, fort heureusement. Le lendemain est réservé à la pêche en bateau sur le lac du Drennec, en compagnie de l'un de ses meilleurs amis : Christian. Même si cela ne se fait pas dans le métier de guide, j'ai insisté pour que Philippe pêche avec nous. L'objectif est de voir la manière dont il pratique et de mesurer les progrès qu'il me reste à faire. C'est la seconde fois que je navigue en bateau, et aujourd'hui il y a de la vague, ce qui me fait craindre le mal au cœur... mais non, pas de souci finalement car l'attention est portée sur la pêche à l'exclusion de tout autre chose. Philippe me conseille de commencer en sèche, et très rapidement j'en rate une à deux reprises ! et le pire c'est qu'avec ces vagues je n'ai même pas vu le premier gobage ! Là on se dit que pour me faire prendre une truite ce n'est pas gagné... seul Philippe en met à l'épuisette une de près de 3 kg, superbe. Les conditions météo sont mauvaises avec des températures en très forte baisse, peut être est-ce une raison du manque d'entrain de nos copines de jeu. Même Christian est très étonné de l'absence totale d'activité ! Le lendemain nous ne sommes plus de deux sur le bateau, Philippe et moi. Après avoir répondu à plusieurs salves de questions, nous essayons différentes techniques (sèche, nymphe, streamer) et Philippe prend une nouvelle Arc en Ciel de près de 3 kg le matin et une Fario d'1 kg l'après-midi. En ce qui me concerne j'ai beaucoup progressé, mais il manque encore ce petit rien qui dans les conditions difficiles fait la différence. Si je ne lui avais pas demandé de pêcher avec moi, je n'aurais pas été en mesure de prendre conscience de l'écart qui nous sépare...je ne regrette pas. Il me faut travailler avant de m'attaquer à nouveau à ces satanées truites ! Pas de bol pour mais le site est vraiment superbe et les conditions de pêche, en barque Irlandaise, sont idéales pour passer un moment inoubliable et donner l'envie de revenir.

Concernant Philippe, avec toute l'expérience qu'il aura plaisir à transmettre vous ne verrez pas le temps passer. En terme de guidage il offre une palette de services de grande qualité que ce soit en France ou en Grande Bretagne : 
- Pêche en rivière en Bretagne, à la recherche de la truite Fario mais aussi des nombreuses espèces que l'on peut encore trouver en bonnes quantités : saumons, grandes aloses, truites de mer ;
- Pêche en rivière en Angleterre à la recherche de truites et d'ombres communs, sur des rivières mythiques telles la Test, l'Avon, l'Anton River, etc... bref toutes ces rivières inaccessibles au commun des mortels, sur lesquelles s'est construite l'histoire de la pêche à la mouche ; 
- Pêche en lac en France sur le Drennec (113 ha) pour traquer la truite (Arc en Ciel et Fario) à partir d'une splendide barque Irlandaise. En sa compagnie vous pêcherez le seul lac Français dont le profil est comparable à celui des grands réservoirs Anglais ;
- Pêche en lac en Irlande, à la recherche de la truite (Fario) et des carnassiers (Brochet) ; 
- Pêche en mer sur la côte Bretonne (Bar et autres espèces marines), à partir d'un bateau.
 
J'ai testé la qualité du matériel utilisé pour les déplacements, la pêche, la logistique, c'est au top. Et puis le casse-croûte Bio au bord du lac en sa compagnie, c'est que du bonheur !
Chris

 

Si vous voulez partir en quête des trésors halieutiques de la Bretagne, que ce soit en eaux douces ou en eaux salées, c'est Philippe Dolivet qu'il faut rencontrer. De plus il vous donnera envie d'aller explorer en sa compagnie l'Angleterre et quelques-unes de ses rivières mythiques telles la Test et ses affluents, sur lesquelles peu de personnes ont accès.

Voici l'adresse de son site :

http://www.brittanyflyfishing.com/